Lecture 2017 #1

Bonjour, Bonjour,

J’ai cet article qui me trotte dans la tête depuis quelques jours déjà, j’ai l’envie de vous présenter mes lectures et vous en donner mon avis ! Alors bien sur ça ne regarde que moi car on aime pas tous les mêmes style d’histoire, mais pour celle qui ont les mêmes goût que moi ça peut-être sympa de s’échanger nos avis, et pourquoi pas des idées de livre à lire 😉 !

A la date à laquelle je vous écris nous somme le 20 Juin et depuis le début de l’année j’en suis à 4 livres lus et mon 5ème d’entamé ! J’avoue que je suis moi même assez surprise car chaque année je mettais dans mes résolutions de lire plus sans y arriver et l’année ou je n’en fais pas et bien je dévore des centaines de pages …. comme quoi ^^ !

En Janvier j’ai commencé par lire : GREY d’EL JAMES, l’année dernière je dévorais la trilogie de 50 nuances de grey en attendant d’accoucher 😉

littlehappiinessgrey

Alors c’était sympa mais pas transcendant dans le fait où j’ai du mal à relire une histoire, je n’aime pas ça car tu connais toute l’histoire, la fin, donc il n’y a pas de surprise et « rien » à découvrir à part ses pensées, et ses émotions vue par les yeux de GREY, donc je l’ai lu pour boucler la boucle mais voilà …

Après une grosse pause …. mdr

En Avril je m’attaquais à ce roman : LE LIVRE DES BALTIMORE de JOËL DICKER, si je vous dit que je l’ai lu en 3 jours vous me croyez si je vous dit que je l’ai adoré !!! L’histoire est super même si elle est triste et que ça te fais vraiment rendre compte que la jalousie ça peut tout détruire ! Je vous invite vraiment à le lire et je remercie ma Belle-mère de me l’avoir fait découvrir

lelivredesbaltimore

Résumé : Jusqu’au jour du Drame, il y avait deux familles Goldman. Les Goldman-de-Baltimore et les Goldman-de-Montclair. Les Goldman-de-Montclair, dont est issu Marcus Goldman, l’auteur de La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert, sont une famille de la classe moyenne, habitant une petite maison à Montclair, dans le New Jersey. Les Goldman-de-Baltimore sont une famille prospère à qui tout sourit, vivant dans une luxueuse maison d’une banlieue riche de Baltimore, à qui Marcus vouait une admiration sans borne. Huit ans après le Drame, c’est l’histoire de sa famille que Marcus Goldman décide cette fois de raconter, lorsqu’en février 2012, il quitte l’hiver new-yorkais pour la chaleur tropicale de Boca Raton, en Floride, où il vient s’atteler à son prochain roman. Au gré des souvenirs de sa jeunesse, Marcus revient sur la vie et le destin des Goldman-de-Baltimore et la fascination qu’il éprouva jadis pour cette famille de l’Amérique huppée, entre les vacances à Miami, la maison de vacances dans les Hamptons et les frasques dans les écoles privées. Mais les années passent et le vernis des Baltimore s’effrite à mesure que le Drame se profile. Jusqu’au jour où tout bascule. Et cette question qui hante Marcus depuis : qu’est-il vraiment arrivé aux Goldman-de-Baltimore ?

En Mai : les espaces entre la lecture de nouveau livre diminue mdr : LES FUGUEURS DE GLASGOW de PETER MAY. J’ai vraiment beaucoup aimé ce livre, l’auteur arrive à nous faire basculer du passé au présent sans que l’on soit perdue et dans un ordre très logique presque chronologique si je puis dire ! Et surtout il arrive à garder le suspens jusqu’au toutes dernières pages, !

littlehappiinesslesfugueursdeglasgow

Si vous êtes comme moi, vous essayez de trouver le mystère avant la fin et qu’au fait vous vous rendez compte que l’auteur vous a berné jusqu’au bout ! Là on peut dire que c’est un bon livre, et celui-ci est un bon 😉

Mots de l’éditeur : Peter May revient avec ses thèmes de prédilection : l’adolescence désenchantée et les amitiés de jeunesse indéfectibles. Avec Les Fugueurs de Glasgow, l’auteur écossais signe un polar où, aux flashbacks dans les années rock de 1960, répondent les retrouvailles entre trois anciens amis. De Glasgow à Londres, l’intrigue fait découvrir avec passion ces années folles où tout semble permis, y compris le LSD. Tout cela avec, pour toile de fond, une histoire d’amour et un double meurtre jamais élucidé… du moins pas encore. Avec cette écriture aiguisée, difficile de ne pas se laisser prendre au fil des pages.

Vous les avez lu ? vous en avez pensez quoi ? des lectures à me proposer ?

J’espère que cet article vous aura plu ? je vous embrasse et vous dit à bientôt ❤

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s